Accueil > Histoire > Poilus (Julien ROUSSEL)

Biographie de ROUSSEL Julien

ROUSSEL Julien est né le 31 mars 1893 à Vicherey. Il est le fils de Charles (30 ans), journalier et de Marie Justine Claude (30 ans) brodeuse.

Nous trouvons Julien cultivateur à Maconcourt au conseil de révision. Il travaille à la ferme de BOUVIER Albert. Julien a les yeux bleus, les cheveux châtains et mesure 1m62.

Julien est tout d’abord ajourné pour une raison ignorée, puis bon pour le service armé, le 14.11.1913. Il arrive à son régiment le 16.12.1913, à Epinal, au 17ème régiment d’infanterie -1ère compagnie). Julien ne sait pas encore que son service militaire de trois ans va se prolonger quelque peu …..

Le 02.08.1914, il est sous les drapeaux lorsque la guerre est déclarée. Pas moins d’un mois plus tard, le 10.09.1914, Julien est blessé–évacué, pour une blessure par balle au poignet droit. Le régiment doit reprendre Sompuis (51), petit village entre Mailly-le-Camp et Vitry-le-François. Julien n’est pas le seul atteint, ce jour-là : 29 tués, 93 blessés et 5 disparus. Son régiment se trouve dans la première bataille de la Marne avec l’attaque des allemands sur Paris. Cela sera la fameuse épopée des taxis de la Marne.

Il rejoint son régiment le 16.10.1914, pour être blessé-évacué à nouveau, le 06.06.1915, mais cette fois dans l’Artois (secteur de Notre-Dame-de-Lorette). Cette fois, c’est un éclat d’obus au bras droit. Après une courte convalescence, il retrouve le 17ème R.I, le 10.08.1915, au même endroit. Le régiment reste dans ce coin de France jusqu’en décembre. En 1916, il fait mouvement sur Verdun, jusqu’en avril, pour repartir en Champagne puis en fin d’année dans la Somme.

Le 08.08.1916, Julien fait l’objet d’une citation «  Très bon soldat, ayant toujours fait preuve de courage et de dévouement, blessé deux fois ». Croix de guerre 14-18 avec étoile de bronze.

1917, c’est le chemin des Dames et les Vosges (La Chapelotte), pour repartir en Champagne en 1918. Imaginons, tous ces déplacements à pieds, avec quelques fois le train. La guerre va s’arrêter prématurément pour notre poilu, le 15 juillet 1918. Les français et les américains lancent la dernière offensive dans la Marne. Julien est dans les environs de Châlons-en-Champagne. Ce jour-là, c’est l’hécatombe, 396 tués, blessés ou disparus. Julien lui est fait prisonnier. La fin de cette grande guerre est proche, Julien est rapatrié en France le 18.11.1918. Mais ce n’est pas pour cela, qu’il rend son paquetage. Il est mis à disposition des chemins de fer de l’Est du 11.02.1919 au 31.08.1919 et rayé des contrôles le dit jour.

Notre vaillant poilu se marie à Maconcourt, le 22.09.1929 avec Claire Marcelle MARY.

Julien meurt prématurément à 47 ans, le 23.12.1939, à Laxou (54), quelques mois après la seconde entrée en guerre de la France contre l’Allemagne. Une désolation pour lui sans doute, que de voir l’histoire se répéter 20 ans après.
Croix de guerre 14-18
étoile de bronze
Médaille de Verdun Médaille des blessés Commémorative de la guerre 14-18
Webmestre : Didier Duval
Créé : 07 Mars 2018
http://www.maconcourt.com