Accueil > Patrimoine > Chapelle Ferrières
LA CHAPELLE NOTRE-DAME DE FERRIÈRES (XVIIéme s)
Agrandir
La chapelle de Ferrières (restaurée en 1994) est située au nord de MACONCOURT, en direction de Vicherey, à quelques centaines de mètres de la limite départementale des Vosges et de la Meurthe-et-Moselle et à 425 m d'altitude environ. C'est un bâtiment très simple, avec un toit à deux pans, mais son originalité tient à une sorte d'auvent qui devait permettre aux fidèles d'être à l'abri de la pluie. Deux piliers de bois soutiennent cet auvent. Sur d'anciennes photographies, on en distingue, entre les deux, un troisième qui fut supprimé, pour donner de l'aisance.
A REMARQUER :
1- A l'extérieur, une grosse croix en belle pierre mise à jour sur le mur Est, lors du décrépissage des enduits. Elle était décapitée -sans doute pour faciliter la mise en place de la faîtière.
2- Sur le linteau de la porte d'entrée, le nettoyage et grattage révéla la date probable de la construction de la chapelle et sans doute le nom du maçon de l'époque : 1624 HASARD. Cette date correspond à celle des ex-voto gravés dans la tablette de la fenêtre sud. On croyait que la chapelle avait été construite pour abriter Notre-Dame de Pitié (1688). Les dates des ex-voto sont 1511, 1656 et 16 M 26. II y a plusieurs hypothèses : soit la chapelle est plus ancienne (il s'agirait alors d'une reconstruction sur les ruines d'un édifice antérieur), soit la date de la statue est postérieure à la chapelle, pour une raison qui nous échappe.
3- Sur la face antérieure de l'autel, angle gauche, côté Nord, se trouvait un motif peint représentant un visage et une corne d'abondance qui furent délicatement dégagés, par l'Entreprise HOLLARD qui en a réalisé un encadrement.
4- Au cours des travaux, les ouvriers ont découvert à l'intérieur du mur Est, sous le badigeon, une fresque représentant la couronne d'épines et les instruments de la Passion (fin XVIIéme s ou début du XVIIIéme s), en état médiocre, mais d'une jolie facture.
5- Sous une poutre sculptée surmontant l'encadrement de la niche où se trouve la Pietà, les restes d'une autre fresque, plus ancienne sans doute, à motifs d'acanthe, furent mis à jour. Une restauration raisonnable a été entreprise en même temps que la peinture de l'encadrement de la niche qui abrite la Pietà. Lire la légende de la Pietà

De la Chapelle, on découvre non seulement la plaine du Xaintois, mais la Ligne Bleue des Vosges et, par beau temps, le Ballon d'Alsace.
Deux bancs vous attendent sous les ombrages, sur le terrain en face de la chapelle.
Webmestre : Didier Duval
Créé : 07 Novembre 2002
Dernière mise à jour le 08/03/2003 à 17:00
http://www.maconcourt.com